L'univers EVOC

TRAIL D'EXPLORATION EN LIGURIA

TRAIL D'EXPLORATION EN LIGURIA
Est-ce bien ou pas? Je ne le sais pas. La couverture nuageuse est à présent si épaisse que je ne distingue pas la profondeur à mes côtés. Suffisamment profond toutefois pour ne pas entendre la pierre qui vient de se détacher atteindre le fond. Le chemin taillé dans la paroi rocheuse est juste assez large pour moi et mon vélo, et je remercie le câble d'acier qui paraît solidement ancré dans la roche et qui se perd plus loin dans le brouillard.

Les mots de Harald résonnent encore clairement dans mes oreilles : ce n'est qu'aux limites de sa zone de confort personnelle qu'on peut vraiment atteindre le flow. Et le tremblotement de mes genoux m'indique clairement que je me trouve aux limites de ma zone. De confort, il n'en est toutefois pas question ici ; et je ne souhaite pas non plus parler de flow alors que j'avance, vélo à la main, agrippé au câble d'acier et uniquement concentré sur ma progression afin de ne pas tomber dans le vide...

 

Il est évident que des batailles féroces auraient pu se dérouler ici au cours de la seconde guerre mondiale vu la quantité impressionnante de chemins d'accès, voies d'approvisionnement, dépôts de matériel et systèmes de défense spectaculaires réalisés à même la montagne. La guerre a heureusement épargné cette région, de sorte que les chemins sont majoritairement encore en bon état, offrant « en fait » les meilleures conditions possibles pour le biking.

evoc markus greber harald philipp sabine greber holger feist simon scherer

Le sens de « en fait » est toutefois double ici : d'une part, les trails sont très éloignés et uniquement accessibles moyennant un intense pédalage et de l'autre, ils sont ici et là tellement techniques et exposés qu'il convient vraiment de se demander ce que l'on fait ici ! Mais une aventure de biking de nature particulière en est la récompense : des paysages et formations rocheuses spectaculaires qu'on ne s'attend pas à rencontrer en Europe, des vues imprenables sur des vallées et gorges encastrées, et souvent la mer en arrière-plan. À cela s'ajoute le spectacle naturel assuré par le jeu incessant des longues bandes de nuages qui se métamorphosent rapidement et des rayons du soleil, le tout conférant une dimension encore plus dramatique à ce panorama montagneux.

evoc markus greber harald philipp 4

Hormis l'un ou l'autre randonneur isolé, nous ne rencontrons pas âme qui vive sur ces chemins rocailleux, et nous atteignons réellement le bike flow. Les accès exacerbés de courage s'apprivoisent et la rusticité du parcours diminue au fur et à mesure de l'avancée. Alors qu'en haut il fallait replacer la roue arrière dans chaque lacet, l'allure est devenue nettement plus sportive et rapide dans les virages après quelques mètres d'altitude en moins. Nous osons progressivement laisser aller le vélo et volons de plus en plus dans cette campagne ligure si particulière à chaque palier d'altitude et point de vue. Le meilleur de ce qui se fait rassemblé en seul trail!

evoc markus greber harald philipp 2

Il est temps pour une pause. En fin de compte nous sommes en route depuis tôt ce matin. Faire halte dans un refuge de montage c'est toutefois commettre une erreur ici. C'est pourquoi nos sacs à dos renferment tout ce dont nous avons besoin. Nourriture spéciale pour expéditions, réchaud, casserole, quelques bols et couverts trouvent aisément leur place dans le nouveau EXPLORER PRO, à côté de l'équipement habituel. Nous nous asseyons sur un éperon rocheux et apprécions notre déjeuner. Même la cafetière a trouvé sa place dans l'espace de rangement, et sans que la performance de biking sur ce parcours technique ne soit altérée le moins du monde par ce poids supplémentaire sur le dos. Tasse de café à la main, nous sommes assis, contemplant les nuages et appréciant le fait d'être tout simplement là.

evoc markus greber 2 evoc markus greber 2

 

<< BACK TO THE EVOC WORLD